Décembre 2014

Ejokonoï

Aidons le Turkana

Décembre 2014:

NOUS AVONS ENFIN UNE VOITURE !

 

Après deux ans d'efforts et grâce à la généreuse contribution de nos donateurs, la clinique mobile dispose désormais de sa propre voiture pour réaliser ses activités en toute indépendance.

 

MERCI !!!

La santé à la portée des Turkana:

 

Bonjour à tous, voici le bulletin d'information de ces deux derniers mois qui ont été très intenses et ce pour de nombreuses raisons que vous allez découvrir.

 

Octobre:

Pendant le mois d'octobre nous avons eu la visite de Carmen Llorente, Mamen, une médecin de soins de santé primaires qui fait partie de l'équipe de direction du projet, ainsi que de l'équipe de formation que nous recevons ici chaque année. Cette visite a, comme toujours, été d'une grande utilité : ensemble, nous avons décrit l'état des choses, éclairci nos objectifs et élaboré des protocoles d'action.

 

Les cliniques mobiles se sont déroulées normalement, en tenant compte du fait que nous n'avions pas encore la voiture consacrée à la clinique mobile. Nous sommes parvenus à répondre aux besoins de 8 des zones d'action prévues. Nous avons soigné 121 enfants de moins de 5 ans et 275 de plus de 5 ans.

 

Quant aux réorientations de patients, nous avons dû renvoyer à Eldoret l'homme originaire de Lochurruta (qui s'était cassé la jambe il y a un an et qui depuis se trouve à Lodwar), en raison d'une infection très grave au fémur. Nous y avons également envoyé un autre homme qui s'était cassé le cou. Après une période d'amélioration apparente, celui-ci est décédé des suites d'un cancer de la vessie.

 

 

Novembre:

LA VOITURE ARRIVE !!

 

La voiture est enfin là. Après deux ans d'attente, nous réussissons enfin à ramener en novembre la voiture, depuis Nairobi jusqu'à Lobur, presque 2000 km et trois jours de voyage.

 

Nous comptons également sur la présence d'Elena, infirmière de Valencia (Espagne) qui a fait un mois d'essai avec nous, suite auquel elle a décidé de rester au moins un an au Turkana, ainsi que sur celle d'Andrés, qui apprend à nos côtés depuis déjà quelques mois. C'est une très grande nouvelle !

 

Une autre bonne nouvelle du côté de Brian, le Clinical Officer qui a travaillé avec nous depuis février, après le refus du gouvernement de le nommer responsable du centre de santé de Kokuro: nous ne savions pas si Brian allait rester avec nous ou s'il allait chercher un emploi plus commode et plus avantageux pour lui. Mais Brian a décidé de rester pour continuer à travailler d'arrache-pied.

 

Le dispensaire de Napeikar:

Les travaux liés à la reconstruction et à la rénovation du dispensaire de Napeikar sont enfin terminés, grâce au DMOH (médecin chef du quartier) qui nous a autorisé à l'utiliser et à le rénover. De plus, il est prévu que le DMOH envoie un employé du gouvernement afin que celui-ci travaille avec nous au dispensaire.

 

 

La relève:

Après environ deux ans, nous, Teresa et Emiliano, allons retourner en Espagne et nous laissons à nos collègues le soin de continuer le travail que nous avons commencé ensemble avec tant d'enthousiasme. Ce seront désormais Andrés et Elena qui vous informeront.

 

Notre séjour ici a représenté bien plus qu'un projet de développement de clinique mobile, bien plus que le commencement d'un projet avec votre aide. Il a été un temps pour aimer et être aimé, pour rire et pour pleurer, souffrir et profiter. Ce séjour nous a permis de grandir en apprenant à nous connaître et à connaître. Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous ne sommes plus les mêmes qu'il y a deux ans. Nous croyons que s'il y a quelque chose que nous avons vraiment appris, c'est à être de meilleures personnes. Nous avons appris à aimer davantage et à donner davantage.

 

Pour tout cela, nous voulons dire merci. Tout d'abord, aux Turkana pour nous avoir permis d'accomplir ce que nous avons accompli, pour nous avoir permis de les aider, dans la limite de nos moyens. Merci, car grâce à eux nous avons pu appeler leur terre notre maison, et partager avec eux des moments de joie et de tristesse.

 

Nous voulons également remercier la Communauté Missionaire de Saint Paul Apostolique (MCSPA) pour sa tendresse et son soutien, pour nous avoir permis de commencer notre projet chez eux, pour leur accueil et leur enseignement.

 

Enfin, merci aux jeunes de Lobur, ceux qui ont été présents dès le début, Leo, Mayte, Monica, Jose... et tous ceux qui se sont rallié en cours de route. Sans vous, rien de tout cela n'aurait été possible : ni voiture, ni médicaments, ni rien du tout. Nous avons constitué une équipe avec nos erreurs et nos succès, mais avant tout une équipe. Nous sommes très fiers de vous tous pour votre générosité, votre dévouement, vos sacrifices. Nous continuerons à nous battre pour apporter la santé aux Turkana, ensemble.

 

En dernier lieu, nous souhaitons remercier toutes les familles et donateurs qui, pendant cette période, ont accordé leur confiance à ce projet. Nous sommes conscients qu'il a fallu du courage, au début, pour faire confiance à une bande jeunes rêveurs, et pour tout cela, merci, mille fois merci. Car le projet a porté ses fruits, et le plus important est qu'il continuera à les porter, et toujours plus grands et mûrs.

 

La relève sera assurée par Andrés et Elena, qui, avec Brian comme chef de l'équipe médicale au Turkana. Ils travailleront en 2015 pour mettre la santé à la portée des Turkana.

 

Emiliano et Teresa devant la nouvelle voiture

Brian en train de soigner un enfant.

Andrés et Elena dans la nouvelle voiture

Dispensaire de Napeikar

 

Ejokonoï est une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901. Parution au JO du 15 juin 2013.